Critères importants pour l’installation d’un abri de jardin

Installation d'un abri de jardin

L’abri de jardin remplit plusieurs fonctions. Le matériel et la forme de cet abri dépendent du rôle que celui-ci endosse. La construction réussie d’un abri de jardin exige bien évidemment, la considération de plusieurs critères. L’abri jardin peut effectivement être installé pour diverses raisons. À la fois esthétique et fonctionnel, il peut en même temps servir de stockage, et décorer le jardin.

Critères à prendre en compte avant l’installation de l’abri de jardin

Outre le fait d’embellir la vue, les abris de jardin fournissent aux propriétaires, plusieurs utilités. Ils ont l’embarras du choix entre en faire un lieu de stockage des mobiliers, des outillages, des bois de chauffage, ou tout simplement d’y aménager un espace personnel. La fonction de l’abri est la première décision à prendre. Le futur propriétaire déterminera le matériel à utiliser, la superficie de la cabane, ainsi que les diverses finitions à effectuer à partir du rôle de l’abri. Il existe notamment le site www.triganostore.com qui dispose de tout le nécessaire.

Si l’objectif concerne le stockage d’outils de jardin, la superficie adaptée est comprise entre 2 à 6 m2. Pour l’abri de jardin destiné aux mobiliers encombrants, le mieux serait une superficie entre 7 à 14 m2. Quant à l’abri de jardin en guise de pièce supplémentaire, l’espace se retrouve entre une fourchette de 15 à 20 m2.  Il faut choisir consciencieusement l’emplacement de l’abri de jardin, et cela, en fonction de sa dimension, de sa mitoyenneté et de son aspect esthétique. Consultez la mairie et le service d’urbanisation est recommandé à cet effet.

Quelle matière choisir pour son abri de jardin ?

Si le but est d’entreposer des charges lourdes, choisissez le métal pour sa solidité et sa durabilité même sans entretien. Toutefois, le bord de mer est déconseillé pour l’abri de jardin en métal. Due à la condensation en son sein, évitez d’y stocker des matériaux affectés par l’humidité. Le recours à un professionnel est nécessaire, car sa construction requiert de l’expertise. Aussi, par son manque d’allure, il est généralement placé un lieu isolé.
En ce qui concerne les régions pluvieuses, l’abri en PVC est la meilleure option. De plus, il est très malléable par sa légèreté et sa facilité de construction. Son entretien se limite simplement au nettoyage par jet d’eau. Ses défaillances se situent au niveau de ses déformations dans le temps, et son manque d’esthétisme en comparaison à l’abri en bois.

Actuellement, le matériau préféré reste le bois, car le possédant a la possibilité de choisir librement la forme de l’abri. Ceux qui priorisent l’élégance du jardin optent inévitablement pour l’abri en bois, car il orne tous les styles d’extérieurs. Par ailleurs, ce type d’abris résiste aux intempéries et possède des propriétés isolantes. Néanmoins, il lui faut des entretiens suivant ses finitions.

Les particularités des abris de jardin en bois

Ils répondent à toutes les fonctions et reste le plus apte à emmagasiner les matériaux de tout genre sans risque de dommage. Il s’agit par ailleurs des matériaux d’hiver, de la tondeuse à gazon ou encore des bois de chauffage. Leur mise en place réclame plusieurs étapes pour pouvoir rester fonctionnelle longtemps. Cela inclut la préparation du sol et la technicité. Dans le but de freiner l’usure d’un abri de bois non traité, ou  de maintenir la pérennité du matériel, la meilleure solution concerne l’application de la lasure. Cette opération est répétée tous les 6 à 8 ans selon la qualité de la lasure et de l’exposition aux intempéries de l’abri. Plusieurs variables entrent en jeu concernant l’espérance de vie d’un abri de bois, qui sont: la gamme des matériaux de construction, l’entretien et la pose.