L’azote : Un élément indispensable pour la croissance des végétaux

L'azote pour la croissance des végétaux

Pour se développer et fructifier, les végétaux ont besoin d’eau, de lumière, ainsi que des éléments nutritifs. En effet, d’après les études scientifiques, la plante fabrique sa matière organique à partir de gaz carbonique (CO2) et de l’eau en exploitant l’énergie solaire. C’est ce qu’on appelle la photosynthèse. Quant à sa croissance, elle est favorisée par des éléments minéraux puisés en permanence dans le sol. Il s’agit entre autres du calcium, du zinc, du cuivre, du magnésium, du souffre, de l’azote, etc. Ce dernier qui fait exclusivement le sujet de cet article. Mais au fait, quel rôle joue cet élément dans la croissance des végétaux ?

L’azote en quelques mots

Connu également sous l’abréviation N, cet élément chimique a eu son nom vers la fin du XVIIe siècle et c’est Antoine Lavoisier qui l’a baptisé ainsi. Le synonyme de ce nom est plutôt étonnant du fait qu’il signifie « privé de vie ». Ce ne serait pas aussi étonnant que cela si vous connaissez l’importance de cet élément dans le cycle de la vie. Ceux qui s’intéressent notamment au jardin, à l’agro-écologie et à la permaculture savent très bien qu’une solution azotée est importante pour les plantes et surtout pour les céréales.

En effet, l’azote est une clé de la structure, du fonctionnement ainsi que de la reproduction des êtres vivants animaux et végétaux. Toutefois, ce qui fait l’objet de l’intervention ici, ce sont plutôt les plantes qui ont désespérément besoin de cet élément pour devenir fortes, pour grandir, mais aussi pour être plus résistantes aux maladies. Alors, n’oubliez pas de miser sur l’engrais azoté pour le bien de votre jardin potager.

La solution azotée, l’engrais de la croissance

Qu’il s’agisse de céréales ou d’autres plantes, il est quasiment impossible pour les végétaux de faire l’impasse sur cet élément chimique. Connu également sous le pseudonyme d’engrais de la croissance, il participe énormément au développement des parties ariennes d’une plante, telles les feuilles, les tiges et les fleurs. En cas de carence, les plantes risquent de souffrir d’une lenteur en termes de développement. Leurs feuillages prennent ainsi des couleurs jaunes.

Une solution azotée favorise également la croissance des plantes et particulièrement la production de tissus verts. Ainsi, les plantes aux feuilles vert clair ou jaunâtre sont celles qui souffrent de l’insuffisance en apport de substance azotée.

Pour y remédier, il est possible d’augmenter l’apport de cet élément en utilisant un engrais azoté. Toutefois, il faut préciser que la principale source de cet élément est surtout l’urée, le nitrate de chaux, le sulfate d’ammoniaque et l’ammonitrate.

Cela dit, avant que la phase de croissance de la plante ne soit ralentie et que ses feuilles ne commencent à flétrir, il vaut mieux booster l’apport en N pour assurer un négoce de céréales.

L’azote dans le champ et dans le jardin

Ainsi, cet élément chimique est indissociable de la vie d’une plante. Cela concerne aussi bien les jolies fleurs qui décorent votre jardin que votre plantation dans le champ. D’ailleurs, tous les experts jardiniers vous le confirmeront dans tous les cas.

Une solution azotée ou un engrais azoté, vous le trouverez dans le magasin dédié de proximité ou bien dans votre fleuriste habituelle. Toutefois, il vaut mieux comprendre d’abord le fonctionnement de cet élément chimique dans le champ pour mieux comprendre le négoce de céréales.

Sachez alors qu’il ne peut pas être assimilé directement par la plante, si c’est généralement le cas pour les autres substances chimiques comme le carbone. En effet, ce petit vicelard entre en jeu de manière indirecte dans la vie des êtres vivants végétaux. Le but étant de garantir son bon fonctionnement. En un mot, il a bel et bien besoin de pluies pour mener à bien sa mission.