Le chauffage à bois ou granulés de bois, est-il écologique ?

chauffage à bois

Bénéficier d’un chauffage écologique durant tout l’hiver grâce à l’utilisation de granulés de bois. Pour jouir d’un chauffage optimal, il vaut mieux privilégier les bois de chauffage ou pellets de bois de haute qualité. Ces combustibles sont disponibles en sac ou en vrac. L’avantage avec les granulés comme combustible de chauffage est que ces produits peuvent être 100 % naturels lorsqu’ils ne contiennent aucun liant ou colle.

Impact écologique des chaudières à granulés de bois

L’avantage avec l’utilisation du bois comme moyen de chauffage est qu’il s’agit d’un combustible respectueux de l’environnement. Le recours au bois comme combustible est à la fois sain et respectueux de l’environnement. Le fait est que le pellet de bois est une énergie renouvelable peu émissive en dioxyde de carbone. Pour inciter les propriétaires à investir dans une chaudière à granulés de bois, ils peuvent bénéficier d’un crédit d’impôt de 30 % à partir du 1er septembre 2014.

Le bois comme énergie fait partie des solutions économiques et écologiques pour subvenir aux besoins sans pour autant compromettre la subvention des générations futures. Cette énergie est renouvelable à condition qu’il y ait au moins autant d’arbres plantés que d’arbres abattus. Cette condition est parfaitement respectée en France. Pour évaluer les économies de chauffage généré lorsqu’on utilise une chaudière à granulés de bois dans une maison, il suffit de recourir à un simulateur gratuit. Cette calculatrice propose des estimations chiffrées concernant l’étude du chauffage actuel ainsi que du volume à chauffer.

Quand on brûle du pellet de bois, ce combustible émet du CO2 au même titre que le gaz ou le fuel. L’avantage avec les granulés est que les émissions de dioxyde de carbone sont compensées par le carbone capté par les arbres qui poussent lors de leur photosynthèse. Cette spécificité fait du bois une énergie peu émissive comparée au CO2.

Avantages du chauffage aux pellets de bois

Les modèles de chaudières modernes fonctionnant aux pellets de bois représentent une alternative écologique en termes de chauffage. Les granulés sont des combustibles appelés également pellets. Ces produits sont obtenus grâce à la compression des résidus de bois. Il peut s’agir de copeaux et de sciure. Le faible taux d’humidité des granulés favorise leur combustion. De manière générale, les pellets sont des combustibles utilisés pour alimenter les chaudières à pellets. Ces résidus de bois se caractérisent par un rendement optimal grâce à un pouvoir calorifique atteignant les 5 kW par kilo.

Autre atout des pellets de bois, ces substances ne génèrent ni fumée ni poussière, mais uniquement des gaz. Ces matériaux de chauffage assurent une qualité identique à celle du chauffage au mazout ou au gaz. La grande différence est que l’appareil est en adéquation avec l’environnement.

La ressource énergétique présente de nombreux avantages écologiques, les granulés proviennent de bois compactés sans colles ni additifs chimiques. En émettant du dioxyde de carbone, cette réaction chimique fait partie du cycle naturel du carbone puisque le CO2 est absorbé par les arbres puis rejeté dans l’atmosphère quand le bois pourrit ou brûle.

Investir dans un chauffage à bois performant et écologique

Lorsqu’on recherche un chauffage à bois, il est important de privilégier les modèles les plus récents. En effet, les cheminées et poêles en bois classique sont malheureusement très peu performants. Ces anciens modèles de chauffage utilisent habituellement moins de 20 % de la chaleur émise pour réchauffer un logement. Plus de 80 % de la chaleur émise par de tels dispositifs sont directement perdus ou s’évaporent à l’extérieur de l’habitation.

Une telle perte engendre des coûts financiers et représente des pertes écologiques. Heureusement, les modèles de chauffage à bois moderne sont capables de préserver un maximum de chaleur. Grâce à une installation adaptée au foyer, l’utilisation du bois de chauffage permet de réchauffer 70 % de la chaleur captée au sein du logement.