Les origines des dérèglements de l’écosystème terrestre

l’écosystème terrestre

Les origines des dérèglements de l’écosystème de la terre peuvent provenir de 3 principales sources, à savoir : les êtres vivants, le milieu ou un élément extérieur à l’écosystème. Le déséquilibre peut être provoqué par la nature ou par l’homme. Les déchets nucléaires ou radioactifs sont également responsables du dérèglement climatique.

Causes du dérèglement de l’écosystème terrestre

Le dérèglement venant du milieu peut être nombreux. Il s’agit de la terre elle-même qui rejette des particules et des gaz dans l’atmosphère. Les explosions volcaniques notamment sont des catastrophes naturelles qui peuvent perturber l’équilibre de l’écosystème à cause de l’immense nuage ou de la coulée de lave dévastatrice qui élimine toutes les espèces environnantes. Les phénomènes climatiques entraînent également des dérèglements tels que la désertification, sécheresses, érosions, cyclones, incendies ou tempêtes.

Même si tous les êtres vivants provoquent des déséquilibres du milieu, les humains causent les dégâts les plus importants à l’environnement. Les activités humaines mettent en péril l’équilibre planétaire. Il peut s’agir de la déforestation, la disparition de biotope, l’extermination d’une espèce à cause de la chasse et pollution diverse.

Le solaire ou des événements provenant de l’espace comme des perturbations solaires (explosion solaire et élévation de température), des percussions avec des astéroïdes peuvent également entraîner des dérèglements. L’homme est impuissant face aux dérèglements naturels pourtant, ses actions et son activité peuvent les amplifier.

Dérèglements climatiques provoqués par les centrales nucléaires

L’exploitation de l’énergie nucléaire a un très faible impact environnemental. Les plus grands dangers des centrales génératrices d’électricité sont les retombées radioactives suite à l’explosion d’une arme nucléaire ou un accident nucléaire comme celui survenu à Fukushima ou à Tchernobyl. Les centrales nucléaires conformes aux normes de sécurité sont capables de produire de l’énergie avec un très faible impact environnemental.

Déchets radioactifs et le dérèglement de l’écosystème terrestre

Comme toutes les activités industrielles, l’installation nucléaire rejette des éléments dans l’environnement. Ces déchets nucléaires sont parfaitement maîtrisés grâce à une surveillance et un contrôle étroit des rejets. Les déchets nucléaires sont ainsi très limités et les chercheurs mettent en œuvre pour trouver des solutions minimisant davantage l’impact sur l’environnement.

Ainsi, les rejets thermiques, les rejets chimiques et les prélèvements d’eau nécessaire pour le fonctionnement d’une centrale nucléaire sont parfaitement maîtrisés. Les déchets nucléaires sont stockés dans des endroits sécurisés, le temps nécessaire pour qu’ils perdent leur radioactivité avant d’être traités de la même manière qu’un déchet chimique classique.