Impacts environnementaux d’une centrale nucléaire

une centrale nucléaire

La maîtrise du nucléaire provoque énormément d’avantages surtout en termes de production d’électricité, dans le domaine militaire ou médical. Le souci est que l’impact d’une installation nucléaire sur son environnement entraîne de nombreux dégâts, car les déchets nucléaires peuvent polluer la nature.

Trés faible impact environnemental du nucléaire

Comparée à la combustion fossile, l’énergie nucléaire provoque une très faible quantité de CO2. Les déchets radioactifs générés par les centrales nucléaires sont contrôlés. Bien que la construction des centrales coûte extrêmement cher, ces bâtiments luttent à leur manière au dérèglement climatique. Certes, les installations nucléaires rejettent des éléments dans la nature. L’avantage est que les déchets radioactifs sont étroitement tracés, surveillés, contrôlés. Tout est mis en œuvre pour que les rejets des centrales provoquent un impact quasi nul sur l’environnement.

Les déchets des centrales nucléaires sont radioactifs. Ces éléments proviennent des circuits d’épuration et de filtration de l’établissement qui connectent une partie des éléments radioactifs engendrés par le fonctionnement des réacteurs. Avant d’être rejetés sous forme liquide ou gazeuse, les déchets radioactifs sont triés et stockés selon leur niveau de radioactivité et composition chimique. Les centrales nucléaires utilisent également de l’eau pour alimenter les circuits de refroidissement des réacteurs. Avant de rejeter l’eau dans son milieu naturel (fleuve ou mer), le rejet est mesuré en permanence. L’eau rejetée ne doit pas dépasser les limites réglementaires. Selon les études effectuées sur les centrales nucléaires et leur impact environnemental, on a constaté que les rejets thermiques sur la flore et la faune située à proximité des centrales ne bouleversent pas l’équilibre de l’écosystème aquatique.

Rejets chimiques des centrales nucléaires

Le prélèvement de l’eau nécessaire pour refroidir les réacteurs nucléaires est directement effectué depuis la mer ou les cours d’eau. Heureusement, le volume de ces prélèvements est réglementé et contrôlé. Les centrales consomment très peu d’eau puisque 97,5 % de l’eau utilisée pour refroidir les complexes sont restituées, évaporées sans être polluées.

Notons que l’eau utilisée par les bâtiments nucléaires subisse différents traitements comme la coloration et la déminéralisation. Ces prestations donnent lieu à des rejets chimiques comme des chlorures, sodium et sulfate. Heureusement, les rejets chimiques sont très limités et extrêmement contrôlés.

Catastrophes dans l’histoire du nucléaire

Les pires catastrophes environnementales sont provoquées par des accidents des centrales nucléaires. Les événements de Tchernobyl et de Fukushima ont provoqué des dégâts environnementaux sans précédent. Les dégâts écologiques et les pertes humaines lors des accidents des centrales productrices d’énergie nucléaire sont extrêmement graves.